Accueil Sources

Mercredi 16 Octobre 2019

En ligne

Nous avons 36 invités en ligne
Index de l'article
Perle II
Page 2
Page 3
Toutes les pages

 

 

 

 

 

Sous-Marin Perle II

 

La "Perle" à la mer

 

 

La "Perle II"  (Q-184) fait partie des six mouilleurs de mines de Type "Saphir"  Projet O 6.

Il fait partie du Programme : Tranche 1930, du Programme Naval : 154.

Il est construit à l'Arsenal de Toulon.

Il est mis en chantier le 01 Mars 1931, mis sur cale le 21 Juillet 1931, lancé le 30 Juillet 1935, armé pour essais le 01 Août 1935, essais officiels de présentation en recette le 11 Décembre 1935, armement définitif le 01 Avril 1936, clôture de l'armement le 15 Septembre 1936 et admis en service le 01 Mars 1937.

Il est armé à Toulon.

 

Caractéristiques générales du Type Saphir

Type
Sous-Marin mouilleur de mines
Sous-Marin à double coque. Plans Normand-Fenaux
Dans la série
Q-145 : Saphir
Q-146 : Turquoise
Q-152 : Nautilus
Q-158 : Rubis
Q-173 : Diamant
Q-184 : Perle
Déplacement
761 tonnes en surface
925 tonnes en plongée
Longueur hors tout
65,90 mètres
Largeur au fort
7,12 mètres
Tirant d'eau
4,30 mètres
Coque épaisse
Epaisseur : 13 mm
Moteurs
2 diesels Normand Vickers de 650 cv
2 moteurs électriques de 550 cv
Gas-Oil
85 m³ dont 35 en surcharge
Batteries
144 accumulateurs
Vitesse en surface
12 nœuds
Vitesse en plongée
9 nœuds
Armement
2 tubes lance-torpilles Avant de Ø 550mm
1 tourelle axiale avec un tube lance-torpilles de 550mm
2 tubes lance-torpilles de Ø 400mm
2 torpilles de réserve de Ø 550mm
1 canon de 75mm
1 mitrailleuse de 13,2mm et 2 mitrailleuses de 8mm
32 mines Sauter-Harlé HS-1 (cliché)
Rayon d'action
4000 nautiques à 12 nœuds (en surcharge)
7000 nautiques à 7,5 nœuds
80 nautiques à 4 nœuds en plongée
30 jours d'endurance
Immersion
80 mètres
Équipage
3 officiers + 10 officiers mariniers + 30 hommes d'équipage
Commandant
Lieutenant de Vaisseau Robert BOURGEOIS (1939-1940)
Lieutenant de Vaisseau Jean PAUMIER (24 Septembre 1942-1944)
Lieutenant de Vaisseau Marcel TACHIN (Juin 1944)

 

 


 

 

 

 

Le 01 Septembre 1939, la "Perle", avec le "Diamant" fait partie de la 21ème D.S.M. du Centre des sous-marins à la Premar III à Toulon.

Le 03 Juin 1940, elle mouille 32 mines devant l'entrée du port de Bastia, malgré les protestations du ministre de la Marine militaire César Campinchi qui craint que l'Italie prenne ça pour une provocation.

Le 16 Juin 1940, comme une réaction est possible suite à l'Opération "Vado", le "Diamant" et la "Perle" en alerte aux Salins sont envoyés dans leur secteur. L'Opération "Vado" est une opération navale française visant à bombarder les ports italiens de Gênes et de Savone.

Le 25 Juin 1940, la "Perle" fait toujours partie de la 21ème D.S.M. basée à Toulon.

Le 06 Juillet 1940, un dispositif de surveillance est établi en permanence au large de Toulon, à 50 nautiques au Sud de Sicié et du Planier, pour assurer la protection de la base. C'est la "Perle" et la "Galatée" qui commencent; ils sont relevés le lendemain par l'Espoir, l'Archimède, le "Conquérant" et ce jusqu'au 15 Juillet 1940.

Le 09 Juillet 1940 à 20h00, elle mouille en alerte aux Vignettes avec la "Galatée", la "Sirène", la "Sultane" et le "Diamant".

Le 10 Juillet, elle est envoyée en barrage supplémentaire avec la "Sirène" et la "Sultane". Tous les sous-marins sont rappelés à Toulon lorsqu'une force anglaise est signalée en route vers Gibraltar.

Elle est ensuite désarmée d'Août 1940 à Août 1941.

Le 01 Novembre 1942, la "Perle" fait partie de la 16ème D.S.M. basée à Dakar, après avoir remplacée le "Diamant". Elle est ensuite non endivisionnée.

Le 15 Mars 1943, elle rallie la Méditerranée et est basée à Oran.

- Avril 1943, la "Perle", sous le commandement du Lieutenant Jean Paumier, participe avec l"Antiope" (L.V. Augé), la "Sultane" (L.V. Bourdin) et l"Aréthuse"  (L.V. Gouttier) à des patrouilles de 8 à 10 jours dans les secteurs de Cannes et Marseille tout en continuant d'accomplir des missions spéciales. (Opération « Tube » + débarquement de matériel).

Le 03 Juillet 1943, elle tente de débarquer des agents sans succès au Cap Camarat.

Le 15 Septembre 1943, la "Perle" débarque trois tonnes de farine à Ajaccio.

Le 16 Octobre 1943, elle débarque un agent et en récupère quatre près de Barcelone.

Le 27 Octobre 1943, elle débarque six agents au Cap Camarat.

Début 1944, la "Perle" rejoint les États-Unis pour modernisation et modifications des puits de mines.

Le 30 Mai 1944, le Lieutenant de Vaisseau TACHIN prend le commandement de la "Perle"

Le 26 Juin 1944, elle appareille de New London (Connecticut)  pour rejoindre l'Écosse à Holy Loch, sous l'escorte du destroyer U.S.S. "Cokerel". Elle fait escale à Terre-Neuve et appareille après une courte escale avec  comme escorte le H.M.C.S. "Chicoutimi", le 03 Juillet 1944 qui la quitte quelques temps après. Elle navigue donc seule en surface. La visibilité est mauvaise et la "Perle" fait route en effectuant des zigzags. Il est utile de signaler que des rapports quotidiens sont envoyés avec sa position et sa route estimée.

Le 08 Juillet 1944, la "Perle" est coulée par erreur par un "Swordfish" T1, piloté par le lieutenant OTTERVEANGER, provenant du M.A.C. "Empire MacCallum" du convoi ONM-243 allant d'Écosse à Halifax et escorté par le Groupe d'Escorte C5 sous les ordres du Commander STEPHEN.

Il y a  dix-sept survivants lors du naufrages avec entre autres : Le L.V. TACHIN, le L.V. FORTRAIT, le SM manœuvrier BOURCH, le canonnier GOGLY, le Q.M . VANGAEVEREN, le Matelot mécanicien DESIAGE, le MT mécanicien JAMES, le Q.M.mécanicien CAPITAINE et le P.M. mécanicien CLOAREC, mais un seul est retrouvé vivant.

Cinquante cinq victimes sont donc à déplorer, seul le P.M. Émile CLOAREC est recueilli par la corvette canadienne H.M.C.S. "Hesperler".

 

Article de la Revue militaire canadienne : Automne 2001.


 

 

 

 

 

LISTE DES DISPARUS

L.V. (Commandant) TACHIN Marcel
Matelot ALIX René
Q.M. ARCHIMBAUD Paul
Q.M. ARVOR Jean
Q.M. ASSELIN Fernand
Matelot AUBRY Jean
Matelot AUCLAIR Camille
Q.M. BAILLAVOINE Roger
MT BEAULIEU Louis
Matelot BELLET Jérôme
Matelot BELOEIL Jean
P.M. BLOCH Yves
Q.M. BOSSARD Jean
S.M. BOURCH Yves
Q.M. CAPITAINE Jean
E.V.1 CARPENTIER Roger
Matelot CHARPENET Julien
Q.M. CLOSSON Roland
MT COLLOBERT Jean
Q.M. CORDIER Marc
Matelot DARTOIS Eugène
Matelot DAVOINE Jean
Q.M. DECAUX Albert
Q.M. DESIAGE Jean
Matelot DUBOIS Maurice
Q.M. FARDEL Alfred
S.M. FISHER Alfred
S.M. FORNINI Paul
L.V. FORTRAIT Gilbert
Matelot GILLIOT Jean
Q.M. GOGLY Emile
Q.M. GOURBEILLE Marcel
Matelot GRAVEL Joseph
Q.M. GUENEUGUES Jean
Matelot HAREL Marcel
Q.M. HARTZ Gilbert
Q.M. HELIES Maurice
MT JAMES Victor
Q.M. JULLIARD Louis
S.M. LE BRAS Jean
Q.M. LE GALL Jean
Q.M. LE GARREC Raymond
Q.M. LE ROUX Louis
E.V.1 LONG Albert
Q.M. MAZERON Pierre
Matelot MICHEL Marius
P.O. MITCHELL Georges (Royal Navy)
Matelot MUSSET Georges
S.M. NOEL Jean
Q.M. PECH Élie
Q.M. PELAY André
Matelot PERFETTINI Michel
S.M. PETITCLERC Lucien
Matelot RAVIER Lucien
Q.M. VANGAEVEREN Albert
MT VIDAL Lucien
TyLt ZAPPERT Edward (Royal Navy)

 

Citation à l'Ordre du Corps d'armée.

Témoignage : Télégramme du 28 Décembre 2016.

 

FIN

 
Hommages aux disparus de la Minerve II (Voir Rubrique Minerve II)