Accueil Sous-Marins

Jeudi 23 Mai 2019

En ligne

Nous avons 28 invités en ligne

 

 

 

 

Sous-Marin Montgolfier

 

 

 

© Bibliothèque Nationale de France Réf. 69.497

Le "Montgolfier" à Paris

 

Le type "Brumaire" (ce sont des "Pluviôse" à moteurs diesels) comprend 16 exemplaires.

Ils sont fabriqués selon les plans Laubeuf aux Arsenaux de Cherbourg, Rochefort et Toulon.

Ce sont des submersibles à double coque.

Ils sont différents des type "Pluviôse" également par des formes extérieures retouchées par M. Fenaux. Ce qui améliore la vitesse ainsi que par le remplacement de 248 éléments d'accumulateurs de 360 kilos chacun par 124 éléments de 560 kilos chacun.

 

Numéro de coque Nom Lancement
Q-60 Brumaire Cherbourg le 29 Avril 1911
Q-62 Frimaire Cherbourg le 26 Août 1911
Q-63 Nivôse Cherbourg le 06 Janvier 1912
Q-70 Foucault Cherbourg le 15 Juin 1912
Q-72 Franklin Cherbourg le 22 Mars 1913
Q-76 Euler Cherbourg le 12 Octobre 1912
Q-78
Faraday
Rochefort le 27 Juin 1911
Q-79
Volta
Rochefort le 23 Septembre 1911
Q-80
Newton
Rochefort le 20 Mai 1912
Q-81
Montgolfier
Rochefort le 18 Avril 1912
Q-83
Bernoulli
Toulon le 01 Juin 1911
Q-84
Joule
Toulon le 07 Septembre 1911
Q-85
Coulomb
Toulon le 13 Juin 1912
Q-86
Arago
Toulon le 29 Juin 1912
Q-87
Curie
Toulon le 18 Juillet 1912
Q-88
Le Verrier
Toulon le 31 Octobre 1912

 

Le "Montgolfier" (Q-81)  commencé en 1907 est mis à flot le 18 Avril 1912.

Il est terminé en 1914.

Il est mis en service le 08 Août 1914.

 

Caractéristiques

Déplacement en surface
397 tonnes
Déplacement en plongée 551 tonnes
Longueur hors tout 52,15 mètres
Largeur au fort 5,42 mètres
Tirant d'eau 3,13 mètres
Propulsion 2 diesels à 4 temps x 420 cv (1)
2 moteurs électriques x 330 cv
Vitesse en surface 13 nœuds
Vitesse en plongée 8,80 nœuds
Autonomie en surface 1700 nautiques à 10 nœuds
Autonomie en plongée 84 nautiques à 5 nœuds
Armement 1 tube lance-torpilles d'étrave
6 tubes lance-torpilles de Ø 450mm (2 tubes-carcasses extérieurs sous passerelle, 4 appareils Drzewiecki)
Équipage 29 hommes (un second Enseigne de vaisseau par rapport aux "Brumaire")
Notes 1) Les diesels MAN 6 cylindres ont été construits par A.C. Loire/Sauter-Harlé, Normand, Indret, Sabathé

 

Le 02 Juillet 1913, un de ses hommes d'équipage perd la vie.

 

Q.M. TASCON Pierre-Marie

(Merci de nous contacter si vous en connaissez la cause)


En Août 1914, le "Montgolfier", sous les ordres du Lieutenant de Vaisseau Émile-Eugène SEIGNETTE, est affecté à la 3ème Escadrille de sous-marins de la 2ème Escadre légère à Cherbourg. Il participe à des patrouilles en Manche. Il a comme Officier en Second l'Enseigne de Vaisseau Paul Achille MONNIER.

Du 05 au 07 Avril 1915, il fait escale à Boulogne, Dieppe et Calais.

D'Octobre 1918 à Janvier 1919, il remonte la Seine du Havre à Paris où il s'amarre au quai de la Concorde. Le 15 Octobre 1918 vers 23h00, un court-circuit provoque un début d'incendie vite maitrisé. La veille au Havre l'intérieur avait été repeint avec une peinture dans laquelle on avait ajouté pas mal d'essence pour accélérer le séchage...

 

Journal Miroir n°258

Le "Montgolfier" à Paris le 03 Novembre 1918

 

Il est retiré du service le 27 Juillet 1921.

 

FIN

 
Info : Les premières investigations autour de la Minerve sont achevées. C'est en Juillet que les recherches reprendront. (Voir Minerve II)