Accueil Sous-Marins

Dimanche 18 Novembre 2018

En ligne

Nous avons 31 invités en ligne
Index de l'article
Curie
Page 2
Toutes les pages

 

 

 

 

Sous-Marin Curie

 

Sous-Marin Curie

 

Le "Curie" (Q 87) est un sous-marin de Type "Brumaire". Pour toutes les caractéristiques voir le "Montgolfier".

Le montage de la carène du "Curie", qui représente 65 tonnes de tôles, de couples, de cloisons étanches etc., a été effectué en six heures trente par un effectif de quarante hommes.

Il est ordonné le 29 Octobre 1906, mis en chantier à l'Arsenal de Toulon en 1907. Il est lancé et armé le 18 Juillet 1912.

 

Équipage du Sous-Marin

 

En 1914, il est basé à Bizerte à la 2ème Escadrille de la 1ère Armée Navale. Il patrouille devant  Cattaro (Monténégro), puis participe au blocus en Adriatique.

Il appareille le 17 Décembre 1914 de Plateali à la remorque du croiseur 'Jules Michelet' qui le conduit jusqu'au Nord de la Pelagosa.

Le 20 Décembre 1914, il est sous le commandement du Lieutenant de Vaisseau John Joseph Gabriel O'Byrne lorsqu'il est repéré par les Autrichiens dans le port de Pola. Pris dans des filets (un câble s'est pris dans un des safrans), pendant trois heures O'Byrne essaie de s'en sortir, mais des remous apparaissent en surface, ce qui alerte les Autrichiens. Vers 14h00, le "Curie" fait enfin surface. Il est accueilli par un feu roulant qui l'oblige de nouveau à plonger. Sa position étant maintenant connue, l'ennemi largue un paquet de chaînes faute de mines.

L'air devient très vite irrespirable : première victime le chien du bord 'Radium ' meurt asphyxié par le gaz carbonique et les vapeurs de chlore provenant de la batterie d'accumulateurs.

À 16h00, le "Curie" fait surface. Mais le même accueil leur est réservé... Nouvelle plongée avec cette fois les batteries vides.

À la nuit tombée O'Byrne refait surface. Le "Curie" recouvert de chaînes et de câbles essuie des tirs provenant de vedettes et de torpilleurs.

Le Second du "Curie" dirige l'évacuation du bateau et tombe bientôt criblé de balles ainsi qu'un Quartier-Maître. Le Commandant est lui grièvement blessé ainsi que quatre membres de l'équipage. Tout l'équipage est fait prisonnier. (Vue d'artiste du "Curie").

O'Byrne rentre en France fin 1916, échangé comme grand blessé contre des officiers autrichiens. Il décède le 21 Mars 1917 de ses blessures.

 

LISTE DES DISPARUS

L.V. (Commandant) O'BYRNE Gabriel
E.V. 1 (Officier en second)
CHAILLEY Pierre
Q.M. LEBON Marie-Ange